Créer son entreprise: un long chemin de croix ?

En Belgique, plus d’un million de personnes exercent une activité d’indépendant et près de 90.000 entreprises ont été créées l’an dernier. Nombre d’entre vous souhaitent peut-être aussi devenir entrepreneur et créer sa propre activité. La complexité de certaines démarches vous freine dans votre projet ? Pour réussir le lancement de votre entreprise, voici sept étapes indispensables !

  1. Préparez minutieusement votre projet

L’idée mûrie, déterminez si vous souhaitez créer ou reprendre une entreprise ainsi que les produits et services que vous souhaitez proposer. Analysez la concurrence, trouvez un nom, choisissez votre statut juridique (entreprise individuelle ou société), élaborez un business plan et un plan financier et pensez aux conséquences au niveau de votre statut social. Divers organismes publics peuvent vous y aider en Wallonie, en Flandre et à Bruxelles.

  1. Vérifiez que vous êtes autorisé à exercer l’activité souhaitée

Pour créer votre entreprise, vous devez être majeur et jouir des droits civils. Pour exercer  certaines activités, vous devrez par ailleurs obtenir des autorisations ou démontrer certaines compétences (aussi bien au niveau fédéral qu’au niveau des régions, communautés, communes,…).

  1. Ouvrez un compte bancaire professionnel

Pour lancer votre activité indépendante, qu’il s’agisse d’une entreprise individuelle ou d’une société, vous devez ouvrir un compte à vue auprès d’une banque ou d’un autre établissement financier.

  1. Rendez-vous dans un guichet d’entreprises

Le guichet d’entreprises constitue le point de contact central pour régler toutes les formalités administratives liées au lancement de votre activité. Si vous décidez de créer une société, vous devrez dans la plupart des cas passer d’abord chez votre notaire. Si vous souhaitez créer votre entreprise sous la forme d’une entreprise individuelle, la première démarche à effectuer sera de vous rendre dans un guichet d’entreprises agréé. Les statuts de votre société devront être déposés au greffe du tribunal de commerce. Le guichet d’entreprise finalisera ensuite votre inscription dans la Banque-Carrefour des Entreprises.

  1. Vérifiez quelles sont vos obligations fiscales et comptables

TVA, impôts des personnes physiques ou des sociétés, comptabilité… Vérifiez à quel régime vous êtes soumis et quelles sont vos obligations en la matière.

  1. Affiliez-vous à une caisse d’assurances sociales

En tant que travailleur indépendant, vous bénéficiez d’un statut social propre et d’un régime de sécurité sociale spécifique. A ce titre, vous devez vous affilier à une caisse d’assurances sociales pour travailleurs indépendants de votre choix et payer des cotisations sociales trimestrielles. Si vous répondez à certaines conditions, vous serez affilié en tant qu’indépendant à titre complémentaire. Dans les autres cas, vous serez indépendant à titre principal.

  1. Assurez-vous

Pour faire face aux événements imprévus susceptibles de porter atteinte à vos résultats, veillez à vous assurer. Certaines assurances sont obligatoires (incendie, accidents de travail,  responsabilité civile pour les véhicules, responsabilité civile professionnelle,…) D’autres sont vivement recommandées.

 

Retrouvez toutes les informations sur le lien direct de cet article en cliquant ici.

N’hésitez pas à lire nos autres articles.

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

Enquire now

Give us a call or fill in the form below and we will contact you. We endeavor to answer all inquiries within 24 hours on business days.

Être rappellé

Nous sommes là pour vous aider !
Question! sales@monsiegesocial.be
close-link