Monsiegesocial Siege social et domiciliation d'entreprise
+32 2 50 341 49

Comment créer une entreprise de construction en Belgique ?

Les Formes Juridiques d'entreprises en Belgique : Guide Complet

Décider de créer sa propre entreprise de construction peut être une expérience passionnante, mais accablante. Avec tant de recherches, de rapports et de documents à remplir… Il est facile de se perdre dans les détails administratifs et d’oublier la passion qui vous a poussé à créer votre propre entreprise.

En fait, 68 % des propriétaires de petites entreprises regrettent de ne pas avoir consacré assez de temps à apprendre les bases de la gestion d’une entreprise. Heureusement, le processus de création d’une entreprise de construction est en fait assez simple. Pour autant que vous sachiez par où commencer. Les entreprises de construction prennent du temps à planifier et à construire. Donc en commençant plus tôt, vous pouvez vous préparer à réussir plus tard.

Nous avons rassemblé tout ce que vous devez savoir pour lancer votre entrepris. En commençant par la rédaction d’un plan financier solide aux types d’assurance nécessaires, et plus encore. Voici comment créer une société du bâtiment en quelques étapes seulement.

Toutefois, si vous voulez déléguer la tâche de la création de votre entreprise, alors adressez-vous à nous. MonSiegeSocial est spécialisé dans la création d’entreprise et de domiciliation commerciale. Nous nous occuperons de toutes vos démarches administrative et de la gestions de vos courriers.

 

Rassemblez des informations sur l’industrie de la construction

Grâce à Internet, vous disposez d’une abondance de données gratuites et publiques, pour autant que vous sachiez où chercher. Voici quelques bonnes sources d’information que vous pouvez utiliser dans le cadre de votre étude de marché :

L’administration belge des entreprises fournit une large gamme d’outils pour aider les entreprises à chaque étape de leur croissance. Avec des outils spécifiques destinés à l’industrie de la construction et des installations.
La recherche sur Google d’organisations ou de publications sur la construction dans votre ville peut fournir un aperçu supplémentaire qui peut placer votre plan financier au-dessus des autres.
Faire vos recherches à l’avance est facultatif. Mais cela rendra le reste du processus de création de votre entreprise de construction beaucoup plus facile. En particulier, si vous avez terminé vos recherches, il vous sera beaucoup plus facile de passer à la phase suivante du processus : la rédaction de votre plan d’affaires.

 

Rédiger un plan financier pour votre entreprise de construction

Toute entreprise en démarrage a besoin d’un plan financier. Non seulement pour vous guider dans le processus de démarrage de votre entreprise, mais aussi pour vous aider à trouver des fonds d’investissement, à obtenir des prêts, etc. Voici les étapes que vous devrez suivre pour rédiger le plan d’affaires de votre entreprise de construction :

Résumé

Le résumé est l’introduction de votre plan d’affaires. Il doit être bref (une ou deux pages), complet et convaincant.

Il est recommandé d’y inclure l’énoncé de votre mission, des informations biographiques de base sur votre entreprise, les produits et services que vous proposez. Sans oublier les données financières et les objectifs de financement, les succès passés pertinents et vos projets d’avenir pour l’entreprise. Le reste de votre plan financier contiendra les mêmes éléments que ceux abordés dans votre résumé. Mais de manière plus détaillée.

Aperçu de l’entreprise

Après le résumé, donnez un aperçu de votre entreprise : qui sont les fondateurs, quand elle a été créée et ce qu’elle fait. Vous devez également rédiger une proposition de valeur qui explique pourquoi les offres de votre entreprise sont demandées sur votre marché spécifique.

N’oubliez pas non plus de préciser si votre entreprise est structurée en SRL, SA ou SNC ou autre. Et comment la propriété est divisée si vous n’êtes pas le seul fondateur.

Analyse du marché

Dans cette section, vous devrez fournir les recherches qui prouvent l’existence d’une demande spécifique sur votre marché cible. Et la raison pour laquelle votre entreprise est particulièrement bien placée pour satisfaire cette demande.

Voici quelques détails que vous devriez envisager d’inclure dans votre analyse de marché :

État de l’industrie : Fournissez des données qui démontrent que votre marché cible est sain et capable de soutenir votre nouvelle entreprise.

Votre marché cible : Adaptez votre analyse au marché que vos produits et services visent, en utilisant les données démographiques des clients et des données locales spécifiques.

Opportunité de croissance : Montrez que votre marché cible est non seulement capable de soutenir votre entreprise, mais qu’il existe une demande suffisante pour permettre à votre entreprise de se développer.

Part de marché et tarification des produits : Calculez le pourcentage de clients potentiels que vous serez en mesure de capter par rapport à vos concurrents. Sur la base de ces informations, estimez un plan de tarification qui soit à la fois compétitif et rentable.

Recherche sur les concurrents : Mettez en évidence les forces et les faiblesses de vos concurrents et montrez comment cela influencera la stratégie commerciale de votre entreprise.

 

Structure de l’entreprise

C’est ici que vous décrirez en détail la structure de votre entreprise. Vous devez inclure :

  • Qui possède l’entreprise et comment elle est divisée.
  • La répartition des actions entre les investisseurs, si vous en avez.
  • la structure juridique de votre entreprise ( SNC ou SARL ou autre)
  • l’organigramme de l’entreprise
  • le nombre d’employés actuels et les futurs recrutements nécessaires.

N’oubliez pas que votre objectif est d’expliquer comment chaque élément structurel contribue au succès futur de votre entreprise.

Produits et services

Cette section vous permet de décrire en détail les produits et services que vous proposez. Discutez des projets actuels ou passés qui peuvent servir d’exemples des offres de votre entreprise, si possible. Étant donné que la construction dépend aussi beaucoup de l’approvisionnement en matériaux, mettez en évidence les partenariats que vous avez avec des fournisseurs de matériaux de construction, des sous-traitants, etc.

Vous pouvez également inclure le type de contrats que vous prévoyez d’utiliser avec les clients potentiels. Les contrats à prix forfaitaire, à prix unitaire, à prix coûtant majoré et en régie traitent tous différemment l’approvisionnement en matériaux, de sorte que vos besoins en matière de fournisseurs seront différents selon le type de contrat que vous prévoyez d’utiliser.

Marketing et ventes

C’est ici que vous expliquerez comment vous comptez atteindre les clients potentiels et les convertir en clients.

Voici quelques points à souligner dans cette section :

Proposition de valeur : Pourquoi votre client cible a besoin des services de votre entreprise et pourquoi vos offres sont plus compétitives que celles proposées par d’autres sur votre marché.
Positionnement : Comment vous comptez trouver et atteindre vos clients cibles.
Promotion : Le type de stratégie de marketing ou de publicité que vous prévoyez d’utiliser.
Stratégie de vente : Comment vous prévoyez de convertir les prospects de marketing en clients contractuels.

Plan financier + projections

Donnez un aperçu complet des finances actuelles de votre entreprise et de la situation financière que vous prévoyez pour l’avenir. Si vous ne disposez pas de données financières antérieures, incluez des versions prévisionnelles des mêmes documents et joignez les études et analyses de marché que vous avez utilisées pour établir ces prévisions.

Voici quelques-uns des documents que vous devriez inclure :

  • Comptes de résultat ou revenus projetés.
  • États des flux de trésorerie ou prévisions de flux de trésorerie
  • Bilans ou bilans prévisionnels

Vous devez également documenter toutes vos obligations en matière de dette, y compris les autres investissements que vous avez obtenus, les hypothèques sur les biens de l’entreprise, les prêts d’équipement, etc.

Enfin, vous devez inclure les détails financiers du financement dont vous avez besoin ou que vous espérez obtenir. Incluez le financement que vous sollicitez actuellement, ainsi que tout cycle de financement supplémentaire que vous pensez nécessaire à l’avenir. Veillez à affecter chaque montant à un objectif spécifique, comme l’achat d’équipement, la location de biens immobiliers, etc.

Annexe

Vous pouvez ajouter en annexe tout tableau, note, recherche ou autre élément d’information que vous jugez pertinent pour votre plan d’affaires, mais qui est trop long ou n’a pas sa place dans le document lui-même.

Voici quelques documents qui pourraient figurer dans le plan d’affaires d’une entreprise de construction :

  • Tableaux, graphiques et diagrammes
  • Analyse détaillée du marché
  • Détails des projets antérieurs
  • Permis ou licences acquis
  • Preuve d’assurance
  • Curriculum vitae du ou des fondateurs
  • Organigramme de l’entreprise
  • Couverture médiatique

Une fois votre plan d’affaires terminé, il est temps de le rendre officiel en enregistrant légalement votre entreprise auprès des autorités fédérales, régionales et locales.

Enregistrez votre entreprise de construction

L’enregistrement d’une entreprise est assez simple. Voici les étapes de l’enregistrement de votre entreprise de construction :

  1. Décidez de l’entité commerciale : Choisissez votre nom commercial et décidez si vous allez vous enregistrer en tant que SRL ou autre.
  2. Constituer une entreprise : Cela se fait avec un acte constitutif déposé et enregistré.
  3. Ouvrir un compte à vue à la banque de votre choix.
  4. S’identifier à la TVA et à la douane
  5. Affiliez-vous à une caisse d’assurances sociales et à une mutuelle
  6. Si vous engagez du personnel : s’affilier à un secrétariat social et effectuer certaines démarches auprès de l’ONSS

Obtenir des licences, des certifications, des permis et des assurances

Vous devrez vous renseigner sur les licences et permis spécifiques requis. Pour savoir exactement de quelles licences vous avez besoin, consultez Entrepreneur Général.

Licence d’entrepreneur spécialisé : si votre activité comprend des travaux tels que la menuiserie, la peinture, l’électricité, la toiture, le chauffage, la ventilation et la climatisation, etc., vous devrez peut-être obtenir une licence spécifique pour ces travaux.

 

Assurances pour votre entreprise de construction

Vous devez absolument vous assurer que votre entreprise de construction est assurée avant de commencer quelque travail que ce soit, pour être sûr d’être couvert en cas d’accident ou d’urgence. Vous aurez également besoin de diverses polices d’assurance spécifiques pour couvrir différents aspects de votre entreprise, comme les biens immobiliers et les employés.

Assurance responsabilité civile générale :

L’assurance responsabilité civile générale vous protège en cas d’accidents sur le lieu de travail, de blessures, de dommages matériels, etc.
Assurance des biens : Si vous avez un bureau physique, vous devez vous assurer que vous avez une assurance des biens qui vous couvre en cas de dommages matériels, de vol, de catastrophe naturelle ou si un client est blessé dans les locaux.

Assurance véhicule

La plupart des travaux de construction nécessitent l’utilisation d’au moins quelques machines lourdes. Si vous êtes propriétaire de votre matériel de construction, vous devez vous assurer qu’il est assuré. Si vous optez pour la location de votre matériel, vous pouvez soit fournir votre propre assurance, soit acheter une renonciation qui réduira votre responsabilité en cas de dommages.

Assurance contre les accidents du travail

Lorsqu’un employé est blessé sur le site, votre assurance responsabilité civile générale couvrira les conséquences immédiates de l’accident. Toutefois, si la blessure entraîne une perte de salaire ou une blessure à long terme, vous aurez besoin d’une assurance contre les accidents du travail pour couvrir ces prestations.

Assurance chômage

Si un employé perd son emploi pour des raisons indépendantes de sa volonté (licenciements ou fermeture de l’entreprise, par exemple), l’assurance chômage lui fournit une aide financière jusqu’à ce qu’il trouve un nouvel emploi.
Assurance invalidité de l’État : Si un accident du travail entraîne une invalidité à long terme qui empêche l’employé de travailler, il peut déposer une demande d’invalidité auprès de l’État pour obtenir une aide financière.

Trouvez du financement pour votre entreprise de construction

La plupart des entreprises de construction ont besoin de financement pour louer ou acheter l’équipement et les fournitures nécessaires au démarrage des travaux. belgium.be/fr/economie/entreprise/financement

Voilà, nous arrivons à la fin de cet article, en espérant qu’il vous a été utile ! Nous créons votre entreprise rapidement et nous nous occupons de tout. Si vous voulez vous débarrasser de ce casse-tête, contactez-nous rapidement.