Monsiegesocial Siege social et domiciliation d'entreprise
+32 2 50 341 49

Questions fréquentes sur la création d’une ASBL en Belgique

Questions fréquentes sur la création d'une ASBL en Belgique

Vous êtes impatient de vous lancer dans la création d’une association sans but lucratif (ASBL) en Belgique ?

  Il est absolument essentiel de bien connaître les procédures et réglementations requises. Depuis l’entrée en vigueur du Code des sociétés et associations (CSA) en 2023, la création d’une ASBL est strictement réglementée.  

L’objectif de ce guide complet est de vous fournir toutes les informations nécessaires à la création réussie de votre ASBL, tout en veillant au respect de la législation.

  Préparez-vous à une plongée exaltante dans le monde captivant des associations sans but lucratif !
Qu'est-ce qu'une ASBL

Qu’est-ce qu’une ASBL et comment en créer une en Belgique ?

Une ASBL (Association sans but lucratif) est une structure juridique utilisée par de nombreuses organisations à des fins non lucratives en Belgique. Pour créer une ASBL en Belgique, vous devez suivre certaines étapes et respecter certaines exigences légales.

    Vous pouvez trouver des informations détaillées sur la création d’une ASBL en Belgique sur le site officiel du Service public fédéral Justice : Création d’une ASBL en Belgique

Quelles sont les étapes pour enregistrer une ASBL en Belgique ?

Pour enregistrer une ASBL en Belgique, vous devez suivre les étapes suivantes :
  1. Rédiger les statuts de l’ASBL, qui doivent inclure certaines informations obligatoires.
  2. Tenir une assemblée générale constitutive pour adopter les statuts et nommer les administrateurs.
  3. Enregistrer l’ASBL auprès du guichet d’entreprises compétent.
  4. Obtenir un numéro d’entreprise.
  5. Effectuer toutes les formalités administratives nécessaires.

Vous pouvez consulter le site officiel du Service public fédéral Justice pour obtenir des informations détaillées sur les étapes d’enregistrement d’une ASBL en elgique

.

Quelles sont les obligations légales pour les ASBL en Belgique ?

Les ASBL en Belgique ont plusieurs obligations légales, notamment :
  • Tenir une comptabilité conforme aux normes comptables belges.
  • Déposer les comptes annuels auprès de la Banque-Carrefour des Entreprises.
  • Respecter les obligations fiscales, telles que la déclaration de TVA.
  • Se conformer aux règles de gouvernance spécifiques aux ASBL.
  • Respecter les règles de transparence et de divulgation financière.

Pour obtenir des informations détaillées sur les obligations légales des ASBL en Belgique, vous pouvez consulter le site officiel du Service public fédéral Justice.

les avantages et les inconvénients de créer une ABSL

Quels sont les avantages et les inconvénients de créer une ABSL en Belgique ?

La création d’une ASBL présente plusieurs avantages et inconvénients :

Avantages :

  • Statut juridique reconnu pour les activités à but non lucratif.
  • Possibilité de recevoir des dons et des financements publics.
  • Exonération de certaines taxes.
  • Structure démocratique avec des membres et un conseil d’administration.

Inconvénients :

  • Contraintes légales et administratives.
  • Responsabilité limitée des membres.
  • Difficulté de gestion et de collecte de fonds.

Comment obtenir un numéro d’entreprise pour une ASBL en Belgique ?

Pour obtenir un numéro d’entreprise pour votre ASBL en Belgique, vous devez vous inscrire au guichet d’entreprises compétent.   Vous pouvez effectuer cette démarche en ligne ou en vous rendant physiquement au guichet d’entreprises.  

L’inscription au guichet d’entreprises vous permettra d’obtenir un numéro d’entreprise unique, qui sera utilisé pour toutes vos interactions avec les autorités publiques et les partenaires commerciaux.

Quelles sont les sources de financement disponibles pour les ASBL en Belgique ?

Plusieurs acteurs de terrain peuvent vous accompagner et baliser avec vous le parcours de création de votre ASBL en Belgique, notamment:

  • Les Agences-conseil en économie sociale, comme Step Entreprendre
  • Certaines SAACE (Structure d’Accompagnement à l’AutoCréation d’Emploi)

Les ASBL en Belgique peuvent bénéficier de différentes sources de financement, telles que 

  • Les subventions publiques accordées par les autorités nationales, régionales ou locales.
  • Les dons et les legs provenant de particuliers ou d’entreprises.
  • Les partenariats avec des entreprises dans le cadre de la responsabilité sociale des entreprises.
  • Les activités de collecte de fonds, telles que les événements ou les campagnes de crowdfunding.
  • Les financements européens disponibles via des programmes spécifiques.

Comment publier les statuts et l’acte constitutif de l’ASBL en Belgique?

La publication des statuts et de l’acte constitutif de l’ASBL en Belgique peut être réalisée de deux manières:

Il existe deux méthodes pour procéder à la publication de l’acte constitutif de l’ASBL :

  1. Via un formulaire papier :
  • La première étape consiste à effectuer le paiement des frais de publication en versant le montant requis sur le numéro de compte du Moniteur belge. Veillez à mentionner la dénomination de l’ASBL et l’adresse de son siège social dans la communication.
  • Ensuite, vous devrez déposer trois exemplaires de l’acte constitutif au greffe des personnes morales du Tribunal de l’Entreprise où se trouve le siège social de l’association. La publication officielle au Moniteur belge sera effectuée quelques semaines après le dépôt.
  1. Via la plateforme en ligne eGREFFE :
  • Dans ce cas, le paiement des frais de publication se fera par le biais d’un paiement électronique, directement sur la plateforme eGREFFE.

Ces méthodes vous permettront d’effectuer la publication officielle de l’acte constitutif de votre ASBL en respectant les procédures légales requises.

Quelles sont les responsabilités des membres du conseil d’administration d’une ASBL en Belgique ?

Les membres du conseil d’administration d’une ASBL en Belgique ont plusieurs responsabilités, notamment :

Gestion de l’ASBL

Les membres du conseil d’administration sont responsables de la gestion globale de l’ASBL. Ils prennent des décisions importantes concernant les activités, les finances et les orientations stratégiques de l’organisation.

Respect des statuts et des lois

Les membres du conseil d’administration doivent veiller au respect des statuts de l’ASBL et des lois en vigueur. Ils doivent agir dans l’intérêt de l’ASBL et veiller à ce que ses activités soient conformes à la législation en vigueur.

Obligations financières

Les membres du conseil d’administration ont la responsabilité de veiller à la bonne gestion financière de l’ASBL. Ils doivent s’assurer que les fonds sont utilisés de manière appropriée, que les comptes sont tenus à jour et que les obligations fiscales sont respectées.

Représentation de l’ASBL

Les membres du conseil d’administration représentent l’ASBL dans ses relations avec les tiers, tels que les partenaires, les donateurs et les autorités. Ils doivent agir comme ambassadeurs de l’ASBL et promouvoir ses intérêts.

Quelles sont les règles en matière de transparence et de divulgation financière pour les ASBL en Belgique ?

Les ASBL en Belgique sont soumises à des règles strictes en matière de transparence et de divulgation financière. Voici quelques points importants à connaître :

Tenue d’une comptabilité claire et précise

Les ASBL doivent tenir une comptabilité en bonne et due forme, en enregistrant toutes les opérations financières de manière claire et précise. Cela permet de garantir la transparence financière et de fournir des informations fiables sur la situation financière de l’ASBL.

Dépôt des comptes annuels

Chaque année, les ASBL doivent déposer leurs comptes annuels auprès de la Banque-Carrefour des Entreprises. Ces comptes annuels comprennent le bilan, le compte de résultats et l’annexe. Ils doivent être établis conformément aux normes comptables belges et donner une image fidèle de la situation financière de l’ASBL.

Publication des comptes annuels

Les ASBL doivent également rendre leurs comptes annuels accessibles au public. Ils peuvent être consultés par toute personne intéressée auprès de la Banque-Carrefour des Entreprises ou via des publications officielles.

Quels sont les avantages fiscaux pour les donateurs des ASBL en Belgique ?

Les donateurs qui soutiennent financièrement les ASBL en Belgique peuvent bénéficier d’avantages fiscaux. Voici quelques informations importantes à connaître :

Déduction fiscale pour les dons

Les particuliers qui font des dons à une ASBL en Belgique peuvent généralement bénéficier d’une déduction fiscale. Le montant déductible dépend de la législation fiscale en vigueur. Il est recommandé de se renseigner auprès de l’administration fiscale belge pour connaître les conditions et les limites de cette déduction.

Avantages fiscaux pour les entreprises

Les entreprises qui soutiennent les ASBL peuvent également bénéficier d’avantages fiscaux. Cela peut prendre la forme d’une déduction fiscale ou d’un crédit d’impôt pour les dons effectués. Les conditions et les montants applicables peuvent varier en fonction de la législation fiscale en vigueur.    

Il est important de souligner que les avantages fiscaux liés aux dons sont soumis à des réglementations spécifiques. Il est donc recommandé de consulter l’administration fiscale belge ou de faire appel à un expert fiscal pour obtenir des informations précises et à jour sur les avantages fiscaux pour les donateurs des ASBL en Belgique.

creation asbl

Comment rédiger les statuts d’une ASBL en Belgique ?

La rédaction des statuts d’une ASBL en Belgique est une étape essentielle pour la création de l’organisation. Voici quelques éléments à prendre en compte lors de la rédaction des statuts :

Présentation de l’ASBL

Les statuts doivent contenir des informations sur l’ASBL, telles que son nom, son siège social, son but et sa durée. Il est important de décrire clairement l’objectif et les activités principales de l’ASBL.

Composition et rôles des membres

Les statuts doivent préciser les règles concernant les membres de l’ASBL, notamment les conditions d’adhésion, les droits et les devoirs des membres, ainsi que les modalités de convocation des assemblées générales.

Fonctionnement de l’ASBL

Les statuts doivent définir les organes de l’ASBL, tels que le conseil d’administration et l’assemblée générale. Ils doivent également préciser les règles de fonctionnement de ces organes, les modalités de prise de décision et les responsabilités des membres.

Modifications des statuts

Les statuts doivent prévoir les modalités de modification éventuelle. Il est important d’inclure des procédures claires pour les modifications statutaires, telles que les règles de convocation et de quorum.

Quelles sont les conditions pour être membre d’une ASBL en Belgique ?

Les conditions pour être membre d’une ASBL en Belgique peuvent varier en fonction des statuts spécifiques de chaque organisation. Cependant, voici quelques éléments généraux à considérer :

  • Capacité juridique : Les membres doivent avoir la capacité juridique de contracter. Cela signifie qu’ils doivent être majeurs ou avoir l’autorisation légale de rejoindre une ASBL.
  • Adhésion volontaire : L’adhésion à une ASBL en Belgique est généralement volontaire. Cela signifie que les membres doivent exprimer leur volonté d’adhérer à l’organisation et doivent respecter les procédures d’adhésion spécifiées dans les statuts.
  • Paiement des cotisations : Les membres peuvent être tenus de payer des cotisations annuelles ou périodiques pour soutenir financièrement l’ASBL. Les montants et les modalités de paiement doivent être définis dans les statuts.
  • Respect des objectifs et des valeurs de l’ASBL : Les membres doivent adhérer aux objectifs, aux valeurs et aux activités de l’ASBL. Ils doivent contribuer activement à la réalisation de ces objectifs et respecter les règles établies par l’organisation.
  • Respect des obligations statutaires : Les membres doivent respecter les obligations et les devoirs définis dans les statuts de l’ASBL. Cela peut inclure des engagements tels que la participation aux assemblées générales, le respect des décisions prises et l’engagement envers la bonne gestion de l’ASBL.

Il est important de noter que les conditions d’adhésion peuvent varier d’une ASBL à l’autre. Il est donc recommandé de consulter les statuts spécifiques de l’ASBL concernée pour obtenir des informations précises sur les conditions d’adhésion.

Quelles sont les règles en matière de gouvernance pour les ASBL en Belgique ?

Les ASBL en Belgique sont soumises à des règles spécifiques en matière de gouvernance. Voici quelques points importants à connaître :

Conseil d’administration

Les ASBL doivent avoir un conseil d’administration composé de membres élus ou désignés. Le conseil d’administration est responsable de la gestion globale de l’ASBL et prend les décisions importantes concernant les activités, les finances et les orientations stratégiques de l’organisation.

Assemblée générale

Les membres de l’ASBL se réunissent en assemblée générale pour prendre des décisions importantes, telles que l’approbation des comptes annuels, l’élection des administrateurs et l’adoption de modifications statutaires. Les règles de convocation, de quorum et de prise de décision doivent être précisées dans les statuts.

Transparence et divulgation

Les ASBL doivent respecter les règles de transparence et de divulgation financière. Cela inclut la tenue d’une comptabilité en conformité avec les normes comptables belges, le dépôt des comptes annuels auprès de la Banque-Carrefour des Entreprises et la publication des comptes annuels. Les membres de l’ASBL doivent également être informés des décisions prises et des activités de l’organisation.

Responsabilité des administrateurs

Les administrateurs d’une ASBL ont des responsabilités légales et fiduciaires envers l’organisation. Ils doivent agir dans l’intérêt de l’ASBL, veiller à sa bonne gestion et respecter les obligations légales et statutaires. Ils peuvent être tenus responsables en cas de violation de ces responsabilités.

Gouvernance spécifique à chaque ASBL

Il est important de noter que les règles de gouvernance peuvent varier en fonction des statuts spécifiques de chaque ASBL. Les statuts peuvent prévoir des règles supplémentaires ou spécifiques concernant la composition du conseil d’administration, les procédures de prise de décision et d’autres aspects de la gouvernance.

Comment organiser une assemblée générale pour une ASBL en Belgique ?

L’organisation d’une assemblée générale pour une ASBL en Belgique implique plusieurs étapes et exigences. Voici un aperçu des principales étapes à suivre :

Convocation des membres

Les membres de l’ASBL doivent être convoqués à l’assemblée générale conformément aux règles spécifiées dans les statuts. La convocation doit inclure la date, l’heure et le lieu de l’assemblée générale, ainsi que l’ordre du jour et les documents pertinents.

Quorum de présence

Pour que l’assemblée générale puisse prendre des décisions valables, un quorum de présence doit être respecté. Le quorum est généralement défini dans les statuts et peut varier en fonction du nombre de membres ou des types de décisions à prendre.

Déroulement de l’assemblée générale

Pendant l’assemblée générale, les membres discutent des sujets prévus à l’ordre du jour. Les décisions sont prises par vote des membres présents ou représentés. Les procédures de vote doivent être conformes aux règles établies dans les statuts.

Rédaction du procès-verbal

Un procès-verbal doit être rédigé pour consigner les décisions prises lors de l’assemblée générale. Le procès-verbal doit être signé par le président de l’assemblée générale et le secrétaire de l’ASBL. Il doit ensuite être conservé dans les archives de l’ASBL.

Quelles sont les différences entre une ASBL et une société commerciale en Belgique ?

Les ASBL et les sociétés commerciales sont deux types d’organisations juridiques distincts en Belgique. Voici les principales différences entre une ASBL et une société commerciale :

But et activités

Une ASBL a pour but principal de réaliser des activités non lucratives dans l’intérêt général. Son objectif est de poursuivre des objectifs sociaux, éducatifs, culturels, humanitaires ou philanthropiques. En revanche, une société commerciale a pour but de réaliser des activités lucratives en vue de générer des bénéfices pour ses actionnaires ou associés.

Structure et propriété

Une ASBL est une organisation démocratique, généralement dirigée par un conseil d’administration élu par les membres. Les membres ont généralement des droits de vote et peuvent influencer les décisions prises par l’ASBL. En revanche, une société commerciale est souvent structurée avec un ou plusieurs actionnaires ou associés détenant des parts sociales ou des actions, en fonction du type de société. Les décisions sont généralement prises en fonction des droits de vote associés à ces parts ou actions.

Distribution des bénéfices

Dans une ASBL, les bénéfices réalisés sont réinvestis dans les activités de l’organisation pour atteindre ses objectifs non lucratifs. Aucune distribution de bénéfices n’est autorisée aux membres de l’ASBL. En revanche, dans une société commerciale, les bénéfices peuvent être distribués aux actionnaires ou associés en fonction de leurs droits et des règles de répartition des bénéfices établies dans les statuts.

Responsabilité

Les membres d’une ASBL ont généralement une responsabilité limitée. Cela signifie que leur responsabilité est limitée aux dettes et obligations de l’ASBL et ne s’étend pas à leur patrimoine personnel. En revanche, dans certaines formes de sociétés commerciales, les actionnaires ou associés peuvent être personnellement responsables des dettes de la société, en fonction du type de société et de leur participation au capital.

Quelles sont les règles en matière de dissolution d’une ASBL en Belgique ?

La dissolution d’une ASBL en Belgique doit suivre certaines règles et procédures spécifiques. Voici les principales étapes de la dissolution d’une ASBL :

Décision de dissolution

La décision de dissolution d’une ASBL est généralement prise lors d’une assemblée générale spécialement convoquée à cet effet. La décision de dissolution doit être prise conformément aux règles établies dans les statuts de l’ASBL.

Liquidation des actifs

Après la décision de dissolution, les actifs de l’ASBL doivent être liquidés, c’est-à-dire convertis en argent ou en biens liquides. Les créanciers de l’ASBL doivent être remboursés en utilisant les actifs disponibles, et les biens restants seront distribués conformément aux règles spécifiées dans les statuts ou dans la législation en vigueur.

Radiation de l’ASBL

Une fois que tous les actifs ont été liquidés et que les obligations ont été remplies, l’ASBL doit être radiée des registres officiels, tels que la Banque-Carrefour des Entreprises. La radiation de l’ASBL signifie que l’organisation n’existe plus légalement en tant qu’entité distincte.

Obligations supplémentaires

En plus de ces étapes générales, il peut y avoir des obligations supplémentaires à remplir lors de la dissolution d’une ASBL, telles que la notification aux autorités compétentes, la clôture des comptes et la finalisation des affaires en cours.

 

Comment protéger la propriété intellectuelle d’une ASBL en Belgique ?

La propriété intellectuelle d’une ASBL en Belgique peut être protégée en prenant certaines mesures spécifiques. Voici quelques moyens de protection de la propriété intellectuelle :

Marques et logos

Si l’ASBL possède des marques ou des logos distinctifs, il est recommandé de les enregistrer auprès de l’Office de la Propriété intellectuelle (OPRI) en Belgique. L’enregistrement offre une protection légale et permet à l’ASBL d’exercer ses droits exclusifs sur ces marques ou logos.

Droits d’auteur

Si l’ASBL crée des œuvres originales telles que des publications, des documents, des œuvres artistiques ou des logiciels, ces œuvres sont automatiquement protégées par le droit d’auteur. Il est cependant conseillé d’apposer la mention du droit d’auteur (©) suivi du nom de l’ASBL et de l’année de création sur les œuvres, ainsi que de conserver des preuves de création et de propriété.

Confidentialité et accords de non-divulgation

L’ASBL peut utiliser des accords de confidentialité ou des accords de non-divulgation pour protéger les informations sensibles ou confidentielles qu’elle détient, telles que les données des membres, les secrets commerciaux ou les informations stratégiques. Ces accords peuvent être conclus avec les membres, les employés, les partenaires ou tout tiers ayant accès à ces informations.

Conseils juridiques spécialisés

Il peut être judicieux de consulter un avocat spécialisé en propriété intellectuelle pour obtenir des conseils spécifiques sur la protection de la propriété intellectuelle de l’ASBL. Un avocat pourra vous guider dans les démarches à suivre etles mesures à prendre pour protéger efficacement la propriété intellectuelle de l’ASBL.

Quelles sont les responsabilités juridiques des administrateurs d’une ASBL en Belgique ?

Les administrateurs d’une ASBL en Belgique ont des responsabilités juridiques spécifiques envers l’organisation. Voici quelques-unes de ces responsabilités :

Devoir de diligence

Les administrateurs doivent exercer leur fonction avec un degré de diligence et de compétence raisonnable. Ils doivent agir dans l’intérêt de l’ASBL et prendre des décisions éclairées en se basant sur les informations disponibles.

Respect des statuts et des lois

Les administrateurs doivent respecter les statuts de l’ASBL, ainsi que les lois et réglementations en vigueur. Ils doivent s’assurer que les activités de l’ASBL sont conformes à ces dispositions et agir dans le respect de la légalité.

Gestion financière responsable

Les administrateurs ont la responsabilité de gérer les finances de l’ASBL de manière responsable. Cela inclut la tenue d’une comptabilité adéquate, le suivi des revenus et des dépenses, ainsi que le respect des obligations fiscales et comptables.

Responsabilité civile et pénale

Les administrateurs peuvent être tenus responsables en cas de dommages causés à l’ASBL, aux membres ou à des tiers en raison de leur négligence ou de leur violation des lois. Ils peuvent être tenus de réparer les préjudices causés et faire l’objet de poursuites civiles ou pénales en cas de faute grave.

Quels sont les rapports financiers à produire pour une ASBL en Belgique ?

Les ASBL en Belgique sont tenues de produire certains rapports financiers afin d’assurer la transparence financière et de se conformer aux obligations légales. Voici les principaux rapports financiers à produire :

Comptes annuels

Chaque année, les ASBL doivent établir des comptes annuels comprenant un bilan, un compte de résultats et une annexe. Les comptes annuels doivent être préparés conformément aux normes comptables belges.

Rapport du conseil d’administration

Le conseil d’administration de l’ASBL doit rédiger un rapport annuel dans lequel il rend compte de la gestion de l’ASBL et de sa situation financière. Ce rapport doit être présenté aux membres lorsde l’assemblée générale annuelle.

Rapport du commissaire

Dans certains cas, une ASBL peut être tenue de nommer un commissaire aux comptes. Le commissaire aux comptes est chargé de vérifier les comptes annuels de l’ASBL et de rédiger un rapport de vérification. Ce rapport doit être présenté aux membres lors de l’assemblée générale annuelle.

Dépôt des comptes annuels

Les comptes annuels de l’ASBL doivent être déposés auprès de la Banque-Carrefour des Entreprises dans les délais légaux. Ce dépôt permet de rendre les comptes annuels accessibles au public et de se conformer aux obligations légales en matière de transparence financière.

 

Quelles sont les obligations fiscales d’une ASBL en Belgique ?

Les ASBL en Belgique ont certaines obligations fiscales à respecter. Voici les principales obligations fiscales d’une ASBL :

Déclaration de TVA

Si l’ASBL réalise des activités économiques et dépasse certains seuils définis par la législation fiscale, elle peut être tenue de s’inscrire à la TVA et de déposer des déclarations périodiques de TVA. Il est important de surveiller les seuils de chiffre d’affaires applicables et de se conformer aux règles spécifiques en matière de TVA.

Impôt des personnes morales

Les ASBL peuvent être soumises à l’impôt des personnes morales (IPM) sur leurs revenus imposables. Les revenus de l’ASBL peuvent provenir de sources telles que des activités commerciales, des intérêts, des loyers ou des subventions. Il est essentiel de calculer correctement l’IPM et de déposer la déclaration d’impôt des personnes morales dans les délais impartis.

Retenue à la source

Si l’ASBL effectue des paiements à des tiers tels que des prestataires de services ou des fournisseurs, elle peut être tenue de retenir une partie de ces paiements à titre d’acompte fiscal. Cette retenue à la source concerne généralement les paiements liés à des prestations de services, des honoraires, des loyers ou des rémunérations.

Obligations comptables et déclarations fiscales

Les ASBL doivent tenir une comptabilité en conformité avec les normes comptables belges. Elles doivent également respecter les obligations de déclarations fiscales, telles que la déclaration des revenus et des dépenses, la déclaration des salaires, la déclaration de taxe sur les salaires, etc.

 

Suivez les conseils d’experts de Monsiegesocial et les informations fournies ici dans ce guide complet et faites équipe avec les partenaires parfaits pour créer votre propre ASBL en Belgique, et apportez une contribution significative à une cause sociale qui vous passionne ! Préparez-vous à vous lancer dans une aventure passionnante en vue de créer un changement positif !